top of page

La petite histoire du toc de Noé

Dernière mise à jour : 30 avr. 2023


Il était une fois un petit garçon nommé Noé. Noé était un garçon très gentil et attentionné, mais il avait une habitude qui le rendait souvent triste et isolé des autres enfants de son âge. Noé avait des troubles obsessionnels compulsifs, appelés TOC, qui le poussaient à se laver les mains en permanence.


Noé avait peur de toutes les saletés qui pouvaient se trouver sur ses mains, même s'il ne les voyait pas. Il passait des heures à se laver les mains, utilisant une quantité importante de savon et d'eau chaude, jusqu'à ce que ses mains soient rouges et irritées. Il avait également peur de toucher des objets potentiellement contaminés, comme des poignées de porte ou des téléphones, et se sentait très mal à l'aise lorsqu'il était en contact avec d'autres personnes.


Malheureusement, les autres enfants ne comprenaient pas la situation de Noé et l'évitaient souvent à cause de son comportement étrange. Noé se sentait souvent seul et triste, car il voulait avoir des amis et jouer avec les autres enfants, mais il avait peur qu'ils se moquent de lui ou qu'ils l'évitent à cause de son comportement.


Un jour, Noé rencontra une psychologue qui lui apprit que ses habitudes étaient dues à une maladie, les TOC, et qu'il n'était pas seul à les vivre. Elle lui expliqua que les TOC étaient une maladie comme une autre, qui touchait de nombreuses personnes, et que cela ne le rendait pas différent ou étrange.


La psychologue aida Noé à comprendre comment les TOC fonctionnaient et lui apprit des techniques pour les gérer. Elle l'encouragea également à en parler à ses parents et à ses amis, pour qu'ils puissent le soutenir et le comprendre. Petit à petit, Noé se sentit mieux dans sa peau et commença à surmonter ses peurs.


Aujourd'hui, Noé est un jeune homme heureux et épanoui, qui a appris à vivre avec ses TOC et à les gérer. Il est fier de qui il est et ne se laisse plus définir par ses troubles. Il sait qu'il n'est pas seul, et que de nombreuses personnes traversent des épreuves similaires aux siennes.

180 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page