Acerca de

toc-chirurgie1.jpg

SCP

Stimulation cérébrale profonde

Tous les sujets atteints d’un trouble obsessionnel compulsif (TOC) ne répondent pas bien à la médication ou à la thérapie cognitivo-comportementale (TCC). Le traitement par SCP pour le TOC peut soulager certains symptômes du TOC chronique, sévère et résistant aux traitements.

QU’EST-CE QUE LE TRAITEMENT PAR SCP POUR LE TOC ?

Le traitement par stimulation cérébrale profonde (SCP) pour le TOC cible des régions précises du cerveau qui sont en lien avec le trouble obsessionnel compulsif (TOC).

MODE D’ACTION

La SCP utilise un dispositif médical implanté chirurgicalement (semblable à un pacemaker), qui délivre une stimulation électrique soigneusement contrôlée. La stimulation est envoyée vers une structure bien ciblée du cerveau, à savoir le bras antérieur de la capsule interne et le striatum ventral adjacent. Le site de jonction entre la capsule ventrale et le striatum ventral est représenté par l’abréviation VC/VS.

Ces circuits interviennent dans les troubles psychiatriques tels que le TOC et la dépression. Le traitement par SCP traite donc les symptômes du TOC. Il ne s’agit pas d’un traitement curatif et certains symptômes peuvent subsister même avec le traitement. Si la stimulation est interrompue, les symptômes vont probablement réapparaître.

Le système SCP de Medtronic comporte les éléments implantés suivants :

  • deux électrodes – Les électrodes sont de fins fils isolés terminés par quatre contacts. Les électrodes sont implantées dans le cerveau.

  • deux extensions – Les extensions sont reliées aux électrodes. Les extensions sont insérées sous la peau et vont de la tête jusqu’à la partie supérieure du thorax en longeant le cou.

  • neurostimulateur – Le neurostimulateur est relié à l’extension. Ce petit dispositif hermétique, similaire à un stimulateur cardiaque, contient une pile et un système électronique. Le neurostimulateur est implanté sous la peau, soit dans la poitrine sous la clavicule, soit dans la région abdominale.
    Un ou deux neurostimulateurs peuvent être utilisés. Parfois qualifié de « stimulateur cérébral », le neurostimulateur produit les impulsions électriques nécessaires à la stimulation. Ces impulsions électriques sont transmises, via l’extension et l’électrode, aux parties ciblées du cerveau.

Votre clinicien peut ajuster les impulsions à l’aide d’un programmateur (ordinateur) de manière à vérifier ou modifier les paramètres du neurostimulateur et les adapter aux besoins thérapeutiques individuels.

MANIEMENT DU SYSTÈME

Un petit programmateur portatif (télécommande) vous permet d’activer/désactiver le système en le maintenant pendant une à deux secondes contre la zone où le neurostimulateur est implanté (sous la clavicule ou dans la région abdominale). Mais dans la plupart des cas, le neurostimulateur est toujours en mode actif.

TROUVER LE BON NIVEAU DE STIMULATION

Une fois le neurostimulateur activé après la chirurgie, il peut être programmé par votre clinicien pour trouver le niveau de stimulation qui procure le maximum de bénéfices tout en limitant les effets indésirables. Le clinicien utilise un programmateur (ordinateur) qui lui permet d’effectuer des ajustements non invasifs au neurostimulateur. Il lui faudra parfois plusieurs mois avant de trouver le bon niveau de stimulation.

En fonction des paramètres électriques du dispositif, la pile d’un neurostimulateur peut durer entre 6 et 16 mois. Le neurostimulateur peut être remplacé lors d’une intervention chirurgicale, sans obligation pour le patient de passer la nuit à l’hôpital. Les électrodes et extensions n’ont généralement pas besoin d’être remplacées.

BÉNÉFICES ET RISQUES DU TRAITEMENT PAR SCP

Le traitement par SCP pour le TOC bénéficie de la reconnaissance de la CE et est disponible comme appoint à la médication. Le traitement par SCP est utilisé comme alternative à la capsulotomie antérieure pour le traitement du trouble obsessionnel compulsif (TOC) chronique, sévère et résistant aux traitements chez les patients adultes qui n’ont pas répondu à au moins trois inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (SSRI).

BÉNÉFICES

Le traitement par SCP pour le TOC peut aider à prendre en charge vos symptômes, mais il ne s’agit pas d’un traitement curatif. Lorsque votre système SCP est activé, il délivre une stimulation qui peut réduire vos symptômes de TOC. Si la stimulation est interrompue, les symptômes vont probablement réapparaître.

  • Non destructeur – Le traitement par SCP n’est pas destiné à détruire des cellules nerveuses (ou du tissu sain), comme c’est le cas de la chirurgie lésionnelle.

  • Réversible – La stimulation cérébrale profonde est réversible. Si le traitement n’est pas efficace, il peut être interrompu et le système peut être retiré.

  • Ajustable – Votre clinicien utilise un ordinateur spécial pour ajuster sans fil les niveaux de stimulation. Il lui faudra parfois plusieurs mois pour trouver le bon niveau de stimulation.

RISQUES

Les risques du traitement par SCP sont les risques associés à la chirurgie cérébrale. Des effets indésirables liés à la stimulation ou des complications liées au dispositif peuvent également apparaître.

Votre médecin peut fournir davantage d'informations à ce sujet, ainsi que sur d'autres risques et effets indésirables éventuels. De nombreux effets indésirables liés à la stimulation peuvent être gérés en procédant à un ajustement des réglages de stimulation. Plusieurs visites de suivi peuvent être nécessaires pour déterminer les réglages de stimulation qui conviennent le mieux.

De plus, le neurostimulateur devra être remplacé après quelques mois ou quelques années, en fonction du niveau de stimulation dont vous avez besoin. Le neurostimulateur peut être remplacé lors d’une intervention chirurgicale, sans obligation pour le patient de passer la nuit à l’hôpital.

LE TRAITEMENT SCP PERMET-IL DE GUÉRIR LE TOC ?

Il n’existe actuellement pas de traitement curatif pour le TOC. Le traitement par SCP peut traiter certains symptômes du TOC, mais ne guérit pas l’affection sous-jacente. Si la stimulation est interrompue, les symptômes vont probablement réapparaître.

Témoignages: 

Émission “Je t’aime Etc.” de Daphné Bürki sur France2 “Les TOC : comment en guérir ?” : avec le témoignage d’Audrey

Source: https://www.medtronic.com/be-fr/patients/traitements-therapies/trouble-obsessionnel-compulsif/vivre-avec-therapie-de-scp.html